Mission Humanitaire des Droits Humains et du Développement Sans exclusif (MHDDS)

I.- QU’EST-CE QUE LA MHDDS ?

La Mission Humanitaire des Droits Humains et de Développement Sans Exclusif (MHDDS), est une Organisation Non Gouvernementale à caractère humanitaire  et à but non lucratif, apolitique, sans distinction de race, de sexe, de religion : Voir son LOGOqui est le symbole ‘’d’un monde ouvert à tout le monde’’.

La MHDDS a été créée sans statut juridique en 2014, année  à partir de laquelle elle a travaillé informellement en partenariat avec certaines ONG basées en Afrique et dont recommandations ci – jointes, telles que :

·        Afrique Justice du CAMEROUN ;

·        NOA (Nous familles,enfants Orphelins et Abandonnés) de la RDC ;

·        Vision du Christ de la Côte d’Ivoire ;

·        Groupement des Femmes pour le Développement (GFD) de la RCA

·        COHEB Internationale – RCA

·        ATEDEC/RCA

Ce n’est qu’en Avril 2017 que la MHDDS a été autorisée à exercer officiellement ses activités sur toute l’étendue du territoire centrafricain par Décision N°117 du 05 Avril 2017 sous le N°325/MISPAT/DIR.CAB /DGAT/DAPA/SASE du 25 Juillet 2016.

II- VISION DE LA MHDDS

La  vision de la MHDDS est de susciter des réponses efficaces aux catastrophes naturelles, aux crises provoquées par l’homme ou par les désagréments sociaux communautaires et économiques.

III- Mission de la MHDDS

La  mission principale de la  MHDDS est de restaurer les droits humains fondamentaux des Communautés en difficultés, victimes des catastrophes naturelles et / ou désagréments causés par les hommes ou les entorses causées par le manque ou l’insuffisance des services sociaux de base, sans oublier les secteurs de production de base.

Aussi la MHDDS entend protéger et valoriser la dignité humaine foulée aux pieds. Il s’agit surtout des enfants de zéro (0) à cinq (05) ans, de six (06) à dix sept(17) ans, des jeunes filles, de femmes exposées à toute sorte de dangers de la vie.

IV –PRINCIPES D’INTERVENTION DE LA MHDDS

La MHDDS intervient dans les circonstances suivantes :

4-1. Dans les crises naturelles ou provoquées par l’homme et/ou par le manque ou l’insuffisance des services sociaux communautaires et économiques de base, qui fragilisent et rendent les populations civiles, surtout les femmes, les jeunes filles et les enfants en général, vulnérables, très vulnérables et/ou abandonnés ;

4-2- Dans les circonstances où l’avenir de la population civile dépend de l’aide humanitaire ou action de charité ;

4-3- La MHDDS intervient avant, pendant et ou/ après une crise dans le but d’aider, de renforcer et de soutenir les services et les prestations déjà existants ;

4-4- La MHDDS accomplit aussi ses services humanitaires à travers des ateliers, des séminaires, symposiums, des réunions,  des conférences, des documentaires, des affiliations et partenariats ;

4-5- La MHDDS collabore avec les Ministères de tutelle des Gouvernements dans les  pays de ses opérations ;

4-6- La MHDDS travaille ou collabore avec toutes les Agences de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations – Unies dans le Pays de ses opérations ;

4-7- La MHDDS collabore aussi avec l’Union Européenne, l’Union Africaine, la CEEAC, la CEMAC, la CEDEAO, la MINUSCA…………ainsi qu’avec toutes les Institutions Financières Internationales et privées, tout comme avec les autres ONG Nationales et Internationales, sans oublier certaines formes de Fondations et d’Organisations dans le monde à caractère pacifique telle queQATAR FOUNDATION...

 

V- CONTRAINTES MAJEURES AU RELEVEMENT ET DEVELOPPEMENT DE LA RCA

 

De l’analyse de la situation, les problèmes critiques suivants appariassent au plan général :

-      Insécurité permanente dans la quasi – totalité du pays, suivie de la criminalité organisée transnationale ;

-      Conflits et jalousies sans cesse soutenus par des bases militaro –politiques et/ou Ethnocentriques ;

-      Faible organisation manifeste des noyaux de paix et la cohésion sociale ;

-      Gestion catastrophique des ressources naturelles et de l’Environnement due à la perte progressive, dans un certain sens, du pouvoir et des privilèges des Agents de l’Etat et de la population ;

-      Faibles scolarisation des enfants et surtout des jeunes filles, tous exposés à toutes sortes de violences ou crimes ;

-      Insuffisance ou manque des services et des infrastructures adéquates de base (santé, éducation, Eau potable (Wash)……….,

-      l’enclavement criard de certaines zones coupées du circuit économique du pays, suite à la recrudescence des violences (ponts bacs……détruits) ;

-      l’insuffisance ou le manque de la valorisation zonale des ressources agricoles, minières,  fauniques, forestières et halieutiques….suite à l’instabilité chronique et à certaines considérations d’ordre spirituel ou mystique : us et coutumes, mœurs ancestrales……entrainant l’incohésion sociale et les troubles divers entre les communautés locales.

VI- LES GRANDES PRIORITES  D’ACTION DE LA MHDDS

 

Eu égard de ce qui précède, les grandes priorités d’action de la MHDDS consistent à :

-      Contribuer efficacement à organiser les communautés en partenaires responsables de leur relèvement et développement ;

-      Contribuer à améliorer la qualité des services sociaux de base en matière de santé, d’éducation, d’eau potable (Wash), d’assainissement du milieu en particulier, et de la protection  de l’environnement en général ;

-      Contribuer efficacement à la relance du développement économique en appuyant les communautés locales par des initiatives du renforcement ou de la mise sur pied des projets de relèvement  et développement dans les secteurs productifs (agriculture, élevage, pêche et pisciculture, chasse, exploitation forestière et minière) pour la promotion de la sécurité alimentaire et la gestion à bon escient de la faune et de la flore ;

-      Renforcer les capacités communautaires à travers des ateliers, des séminaires, des réunions, des conférences, des documentaires, des affiliations, des partenariats….. ;

-      Contribuer à la construction ou à la réhabilitation des infrastructures communautaires(centre de santé, écoles, centre d’écoute, centre de distribution et des Maisons des Jeunes pour la promotion des activités culturelles, socio-sportives) en vue de favoriser la Paix et la Cohésion Sociale entre les membres d’une même communauté, d’une part et entre les différentes communautés d’une région ou d’une même nation, d’autre part ;

-      Fournir l’assistance aux personnes déplacées Internes (PDIS) et aux réfugiés sans distinction aucune (Protection, ABRIS, Distributions……) ainsi qu’aux personnes vulnérables et/ou très vulnérables.

http://missionhdds.onlc.fr